[Test] [+] Backstab – incarnez Henry Blake, le nouveau héros de Gameloft (5,49€)

Vous aimez Prince of Persia et Assassin’s Creed? Alors il y a des chances que Backstab vous intéresse! Mais pour commencer, voici « l’accroche » de l’histoire par Gameloft:

« Mon nom est Henry Blake, autrefois officier de la Royal Navy d’Angleterre. Aujourd’hui, je suis un homme brisé. J’ai été trahi, emprisonné et ma fiancée a été kidnappée… J’ai enfin retrouvé ma liberté, et l’heure de la vengeance va bientôt sonner. »

Incarnez Henry Blake, un homme brisé, et aidez-le dans sa quête de justice et de vengeance. Grimpez, sautez, faufilez-vous dans des environnements variés pour atteindre votre cible et éliminer l’ennemi. Utilisez vos talents au combat et le système de combos pour vaincre votre grand rival et tous ceux qui se mettront en travers de votre chemin. Explorez librement une île gigantesque, promenez-vous dans ses magnifiques paysages en 3D et immergez-vous dans un monde fascinant et réaliste avec des personnages impressionnants, chacun doté de sa propre voix.

Bref, ça fait envie hein? Mais qu’en est-il vraiment? Personnellement, dès les premières cinématiques, j’ai été conquise par les graphismes. Je n’ai pourtant testé le jeu que sur iPhone, cela doit vraiment valoir le coup sur iPad.

Vous possédez quatre slots pour enregistrer de nouvelles parties. Cela peut paraître inutile au premier abord mais lorsque vous partagez un iPad ou que vous vous faites régulièrement piqué votre iPhone, cela permet de ne pas mélanger les parties.

Au fil de l’aventure, toutes les commandes vous sont expliquées. Cela peut sembler un peu compliqué à première vue, mais celles-ci sont plutôt simples à s’approprier.

Ainsi, vous pouvez vous déplacer en glissant votre doigt sur l’écran, lorsqu’un cercle blanc et un cercle doré s’affichent (représentant une sorte de joystick). Au début, la prise en main est un peu compliqué car l’on a tendance à mélanger le déplacement du personnage et le déplacement de la caméra, mais après quelques minutes de jeu tout est réglé.

Lorsque des interactions sont possibles (combat, tir au canon etc.), les icônes correspondantes s’affichent en bas à droite de l’écran.


Plusieurs armes sont évidemment disponibles. Pour accéder à celles-ci, vous devez cliquer sur la mini-carte en haut à gauche qui vous ouvre une sorte de menu. Dès lors, c’est le deuxième onglet qu’il faudra sélectionner. Vous pouvez alors changer d’arme.

Autre possibilité qui n’est pas sans rappeler les jeux précédemment cités: escalader les murs, toujours en utilisant la fonction « joystick ».

Maintenant, intéressons-nous aux autres possibilités du menu. Le premier onglet vous propose de redémarrer au dernier checkpoint, de recommencer tout un niveau, de modifier quelques options ou encore d’afficher l’aide.

Le troisième onglet affiche votre inventaire.


Le quatrième vous permet d’afficher vos objectifs actuels.

Le cinquième affiche une carte détaillée. Celle-ci s’avère très pratique pour repérer les différentes petites missions (des bulles de texte) ou les quêtes importantes (une lettre). Vous pouvez également placer un repère en cliquant n’importe où sur la carte, qui vous permettra de vous diriger à l’aide de la petite carte de l’écran principal du jeu.

Enfin, le dernier onglet vous permet d’afficher vos statistiques: idéal pour ceux qui aiment pousser leurs jeux à fond, et pas seulement suivre le cours de l’histoire.

Personnellement, j’ai été assez conquise par ce jeu. On ne peut pas dire que le concept soit nouveau puisqu’il reprend à mes yeux des jeux bien connus, mais les graphismes et la bande-son sont vraiment réussis pour un jeu iPhone et l’histoire se tient, même si des fois on se demande où Gameloft veut en venir. L’univers du jeu, les Caraïbes, rajoute encore un cachet à ce dernier.

Il est tout de même difficile de s’ennuyer puisque Backstab reste varié: vous devrez parfois remplir des objectifs précis de jour ou de nuit (abattre un navire, tuer un ennemi…), mais aussi explorer des zones plus larges (villes/forêts…), un peu à l’image d’Assassin’s Creed.

Bon, il faut être honnête: le jeu n’est pas encore parfait. Premier bémol: la maniabilité. On est loin d’avoir une aussi bonne maniabilité que sur une vraie console. Lors des combats, c’est un peu la catastrophe: on appuie comme on peut en espérant que Blake va réagir à ce qu’on lui dit. De plus, on a aussi parfois affaire à quelques bugs un peu dérangeants: vous en connaissez beaucoup vous des héros qui traversent les murs ou se retrouvent bloqués entre un banc et une maison? Ou encore qui marchent dans le vide?

Bref, si vous n’êtes pas puristes et que vous cherchez un bon jeu pour vous détendre, Backstab est fait pour vous. Ne vous attendez pas à un chef d’œuvre mais plutôt à un divertissement qui saura avoir une bonne durée de vie. Le jeu vous coûtera 5,49€, ce qui s’avère correct si l’on compare aux jeux dédiés aux consoles portables. Néanmoins, si vous restez incertain, attendez une promotion de Gameloft!

Notes :

Graphismes : 

Jouabilité : 

Durée de vie : 

Prix :

Note générale : 

 

Mots-clés

À propos de l'auteur : Rédactrice Camille

Apple addict, je teste pour vous applications et accessoires destinés à vos iDevices. En parallèle, je suis étudiante à Lyon pour m'orienter plus tard vers le secteur de l'assurance ou de la finance. J'aime également tout ce qui se rapporte à la mode et à la beauté. Bref, je suis la touche féminine de l'équipe!

Ces articles pourraient vous intéresser...

0 Commentaires pour “[Test] [+] Backstab – incarnez Henry Blake, le nouveau héros de Gameloft (5,49€)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Sondage

Comptez-vous acheter l'iPhone SE ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...