Test de Monster Island : Un mix entre Worms et Fragger (Gratuit)

Un peu à la manière de Fragger, en éminemment plus sympathique et coloré, Monster Island est un jeu où l’on doit éliminer ses adversaires, cachés à l’autre bout du tableau, en lançant une sorte de monstre bleu explosif à la coupe affro qui pourrait faire pâlir les Jacksons 5 eux-même, c’est pour dire !

Tout d’abord, je conseille un petit passage dans les options du jeu pour choisir son mode de contrôle. Par défaut, le « Tap to Throw » est sélectionné. Dans ce mode, il faut tout d’abord ajuster la direction et la puissance du lancer en laissant appuyé son doigt sur l’écran de son iPhone. Ceci fait, on appuie sur l’icône en bas à gauche pour effectuer son lancer.

Si l’on préfère, on peut sélectionner l’autre mode de contrôle, le « Release to Throw », qui fonctionne concrètement comme le premier mode, à la seule différence que le lancer partira dès lors que la pression du doigt sur l’écran sera relâchée. A vous de faire votre propre choix !

Le reste des options correspond à la remise à zéro de la progression, et la possibilité de couper, indépendamment l’un de l’autre, la musique et/ou les bruitages du jeu.

Dans des tableaux aux designs rappelant ceux de Worms, nous allons donc devoir user de dextérité pour venir à bout de nos ennemis. Le système de jeu est simple : pour passer au niveau suivant, il faut éliminer en un minimum de lancers possible, nos ennemis. Moins on fera de lancers pour terminer un niveau, plus on aura de points, de pièces et d’étoiles, un peu à la manière d’Angry Birds.

Peu d’options sont présentes sur l’écran de chaque niveau : en haut à gauche, la pause qui permet le retour au menu principal, d’obtenir la solution du niveau, de le recommencer ou de passer au suivant. En bas à gauche, on peut voir dans l’icône le nombre de lancers disponibles à chaque tableau.

Afin de vous aider, des indications s’affichent dans des bandeaux pour vous guider ou vous donner des infos sur les nouveautés apparaissant au fur et à mesure de votre progression, mais il faudra pour cela comprendre l’anglais. Mais rassurez-vous, les plus réfractaires à l’anglais pourront malgré tout s’en sortir !

On débloque également de nouveaux monstres, appelés Mini, autre que nos Jacksons 5 Schtroumpfs, avec chacun ses propres caractéristiques. Il faudra donc faire son choix entre les différents Mini pour terminer au mieux les niveaux, qui deviendront de plus en plus ingénieux et ardus à mesure que vous avancez dans le jeu.

Un store est également disponible, où vous pourrez vous procurer de nouveaux monstres, mondes, des solutions, des packs de pièces ou encore des « skips » pour sauter des niveaux.

Pour conclure, Monster Island peut à coup sûr plaire aux petits comme aux grands, avec une réalisation soignée, de nombreux niveaux dans divers environnements, une difficulté croissante, et une « rejouabilité » intéressante pour tenter de battre ses meilleurs scores. Disponible gratuitement en ce moment sur l’AppStore, il serait vraiment dommage de s’en passer !

Notes :

  • Graphismes : 
  • Jouabilité : 
  • Durée de Vie : 4-étoiles18
  • Prix : 
  • Note Générale : 4-étoiles18
[bawbpl id= »39066″ template= »boxtest »]



Mots-clés

À propos de l'auteur : Rédacteur NicolasB

Je teste les jeux et applications sur iPhone 5S 8.1.2 J'aime beaucoup l'univers de l'Iphone et de ce genre de technologies. Je vais essayer de vous faire partager mes impressions quant aux applications testées !

Ces articles pourraient vous intéresser...

2 Commentaires pour “Test de Monster Island : Un mix entre Worms et Fragger (Gratuit)”

  1. Flo dit :

    Oui j’y ai déjà jouer je le conseil ! , vraiment bien

  2. Enda dit :

    Je viens de le tester… Oui très amusant…je le conseille!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Sondage

Comptez-vous acheter l'iPhone SE ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...