Quand Instagram devient un espion pour la police

Instagram, application ultra (méga, et j’en passe) connue de photographies sur l’App Store devient une réelle et précieuse aide pour les autorités afin de stopper quelques délits.

Article Weeds Instagram

L’histoire se déroule en terre des kangourous (ndrl : l’Australie), où certains consommateurs de Marijuana se sont vus embarqués par la police, par surprise avec « l’arme » du délit entre les lèvres. Comment c’est possible ? Certains photographes en herbe (c’est le cas de le dire?) se photographient, taguent leurs chefs oeuvres, et géolocalisent le tout.

Cette aide permet ainsi aux policiers d’arrêter les fautifs sans grandes recherches ! Evitez donc les #weeds ou autres #joints sur Instagram, cela pourrait vous porter préjudice. Le mieux est d’arrêter les « conneries » également ;). Nous vous rappelons que la consommation de produits stupéfiants n’est pas recommandée (et est dangeureuse pour la santé). 

[bawbpl id= »45403″ template= »boxtest »]

Source

Mots-clés

Ces articles pourraient vous intéresser...

7 Commentaires pour “Quand Instagram devient un espion pour la police”

  1. Jacky dit :

    MDR
    Il ne faut pas prendre les gens pour des cons…mais ne pas oublier non plus qu’ils le sont.
    C’est encore plus flagrant avec les générations depuis 20 ans.
    Bien entendu cela n’engage que moi.

  2. yaoming dit :

    En plus d’être pas bon pour la santé, c’est surtout illégal 🙂

  3. NyckkO dit :

    Yaoming tu a oublié chère aussi 🙂

  4. exogenesis35 dit :

    Vous avez oublié bon aussi

  5. fafoudu40 dit :

    Ce n’est pas que ce n’est pas recommandé mais c’est interdit tout simplement !! 10 ans de prison et 75000€ d’amende !!

  6. YaaaH dit :

    L’alcol aussi devrait etre interdit!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Sondage

Comptez-vous acheter l'iPhone SE ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...