Test de AcrossAge DX : Sauvez le Royaume (3,59€)

Tout le monde connaît les séries des Zelda et Final Fantasy. Nombreux sont ceux qui ont été des addicts de ces jeux qui ont bercé notre enfance. AcrossAgeDX est un combiné de ces deux monstres du jeu vidéo. A tous les nostalgiques, ce jeu pourrait bien vous plaire. FDG Entertainment, que nous connaissons bien maintenant, pour avoir testé quelques unes de leurs applications telles que Car Toons ou Slide Circus, signe ici un nouveau jeu orienté RPG. Pari risqué, car bien que les RPG fassent fureur, ça n’en est pas moins un secteur assez bouché où la concurrence fait rage ! AcrossAgeDX, outre ses similarités avec d’anciens succès, saura-t-il sortir son épingle du jeu en apportant de la nouveauté ? Voyons voir tout ça. Vous pourrez ainsi aisément faire votre choix en fonction de vos priorités et de vos attentes.

Graphismes :

On retrouve ici donc les graphismes de Zelda ou autres jeux de Gameboy. Un peu de retour en arrière est plutôt agréable je dois l’avouer. Cependant, presque 11 ans se sont écoulés entre eux, et une amélioration des graphismes était donc de rigueur. C’est chose faîte ! Souvenez-vous des détails dans Zelda (je rabâche Zelda car l’éditeur lui-même se compare à ce monstre du jeu vidéo), ils n’étaient pas vraiment très bien réalisés. Vous trouverez ici des décors finement travaillés, avec des couleurs étincelantes, un environnement parfaitement réussit, pas de simples pixels représentants vaguement un arbuste ou un buisson. Les scènes cinématiques sont très belles, on regrette toutefois qu’il ne s’agisse que de simples illustrations.

Ceci dit, pas que des qualités ici. Quelques points négatifs obscurcissent le tableau. A savoir un bestiaire assez pauvre, avec des monstres aux aspects un peu grossiers. Les personnages sont bien dessinés mais leurs skills ne changent pas suivant l’équipement que vous leur mettez. L’éditeur se vante de sa ressemblance avec Zelda, mais lui au moins, sur SNES, offrait des graphismes différents en fonction du stuff porté. On peut reprocher également l’absence de changement dans le jeu, si le décor général saura vous ravir au premier abord, celui-ci pourra tout à fait vous lasser au fur et à mesure des parties : pas de changement de climat, ni d’ambiance, vous ferez toujours face aux mêmes couleurs rayonnantes de toute part. Les personnages dans le jeu sont nombreux mais beaucoup se ressemblent : encore un manque de diversité flagrante qui enlève encore au charme du jeu. Pour finir, les personnages ressemblent étrangement à Tidus et Yuna de FFX, un copié/collé est tolérable, mais on est proche du plagiat là !

Scénario :

Pour faire court, ce n’est pas le point fort du jeu. Une histoire vue et revue. On est toujours dans l’ombre de Zelda, sans pouvoir réellement dépasser ce stade de pâle copie.

Vous débuterez dans le petit village de Gravely, vous incarnerez alors Ales, un jeune guerrier, ainsi que Ceska, une magicienne. On pourrait croire que d’autres personnages seront disponibles au fur et à mesure de votre avancée, mais cette idée n’est malheureusement qu’illusoire. Vous devrez donc combattre le méchant Agrean, qui souhaite contrôler le royaume tout entier et le dominer par la peur, la souffrance et le chaos. Bref, aucune originalité ici. On a le bien, le mal, et vous rencontrerez également quelques personnages aux discours incompréhensibles à la Yoda. Il vous faudra à nouveau sauver le royaume qui est tombé sous le joug d’un magicien mégalomane et prétentieux.

Bande-son :

On peut apprécier la diversité proposée, chaque paysage, donjon et zone seront accompagnés d’une musique qui leur est propre. Cependant, à la longue elles deviennent très agaçantes, vous vous surprendrez à couper la musique puisque vous ne pourrez plus la supporter ! Niveau bruitages, c’est du pareil au même. L’ambiance n’est pas au rendez-vous et devient très vite monotone. Quelques bugs sont également à prévoir, les premières fois où j’ai joué, je n’avais pas de son et puis un jour, il est apparu…

Gameplay :

On retrouve ici des commandes classiques mais intuitives. Tout se fait par le tactile. Bon point pour les éditeurs qui ont su modifier le gameplay à plusieurs reprises afin de le rendre plus efficace. Vous retrouverez le Pad dans le coin inférieur gauche pour vous déplacer et la touche attaque de l’autre côté de l’écran. Et le petit plus, qu’on ne retrouve pas vraiment partout, est le déplacement en diagonal. L’interaction avec les monstres est immédiate, sans chargement comme dans Pokémon. Vous ne serez pas constamment importuné en vous promenant dans les hautes herbes !

La façon de tuer les monstres est toutefois à améliorer. Il vous faudra les attaquer en diagonale pour ne pas prendre trop cher, et sur certains monstres, ça sera vital. En effet, si vous attaquez de face (ou même de dos), les contre-attaques seront fulgurantes, des fois même plus vite que vos propres coups.

Certains ennemis seront insensibles à l’un de vos personnages, ce qui vous obligera de switcher régulièrement entre les deux, cela apporte une touche de difficulté et un peu de piment. Vous pouvez choisir de laisser un personnage sur place, et ça sera même obligatoire dans certains donjons pour avancer. On retrouvera quelques énigmes pour avancer dans le jeu ou compléter un donjon, non sans rappeler à nouveau Final Fantasy (avec une difficulté plus légère)

Un gameplay classique donc, mais qui é déjà fait ses preuves !

Interaction et loots :

Contrairement à tous ces concurrents, vous ne pourrez pas récupérer d’objets, d’armes ou autres équipements sur les monstres. Seules quelques potions seront disponibles, les combats serviront essentiellement à faire évoluer vos héros. Pour récupérer des objets intéressants, il vous faudra voguer à travers le royaume et dénicher les coffres dissimulés un peu partout sur les maps. N’oublions pas le seul et unique magasin du jeu (malgré une carte assez étendue) où vous pourrez vous procurer des objets à des prix exorbitants. A vous de choisir !

Originalité :

Il y a en effet une particularité qu’il me faut souligner ! Grâce à Ceska la magicienne, vous pourrez voyager à travers le temps ! Elle a la capacité, via des téléporteurs, retourner plusieurs années en arrière (ou en avant) afin d’interagir avec d’autres personnages morts dans le présent. Ceska a également le pouvoir d’envoyer divers armes et équipements dans le passé. L’objet, une fois en votre possession dans le passé (ou le futur) se verra attribuer de meilleures caractéristiques.

Durée de vie :

Le jeu vous promet entre 15 et 20h de jeu. Je trouve cela personnellement un peu court. Dépenser 3,59€ dans un RPG qui vous prendra facilement moins d’une semaine est un peu cher payé à mon goût. Mais vous pourrez toujours passer plus de temps à évoluer vos héros ou trouver tous les coffres du jeu.

A noter qu’aucune traduction n’est disponible, tout est dans la langue de Shakespeare. Un peu délicat à traduire quelquefois, les jeux de mots sont bien différents en anglais. Et toutes les touches d’humour du scénario passeront quasiment inaperçues. Dommage…

En bref :

Un jeu non traduit, des graphismes sympathiques mais sans plus, une bande-son irritante à force, un gameplay qui demande à être amélioré, une durée de vie appréciable mais pas vraiment suffisante, un prix assez élevé comparé à la concurrence. Je n’ai été séduit par ce jeu que lors des premières utilisations. Le jeu a en effet été pensé pour plaire sur le papier mais pas pour durer sur le long terme, ce qui en résulte une mauvaise rentabilité et un abandon au bout d’un moment. L’application semblait pourtant très prometteuse.

On lui préférera d’autres RPG, tel que Zemonia, bien mieux noté et plus complet, pour un prix inférieur qui plus est

 

Ce que j’ai aimé :

De bons points tout de même, une touche d’originalité avec les voyages dans le temps, un gameplay classique qui ne demande pas une grande période d’adaptation, des graphismes mignons mais sans plus toutefois.

Ce que je n’ai pas aimé :

Un jeu beaucoup trop cher par rapport au contenu qu’il propose. des améliorations sont nécessaires sur tous les points. Et une traduction en français est plus qu’attendue ! Un jeu quelque peu irritant à la longue. Messieurs les éditeurs, si vous nous lisez, à vous de jouer.

Notes :

  • Graphismes : 
  • Durée de vie : 
  • Jouabilité : 
  • Bande-son : 2 étoiles
  • Scénario : 2 étoiles
  • Note générale :  
[bawbpl id= »69816″ template= »boxtest »]

Mots-clés

À propos de l'auteur : Admin Dylan

Je suis le créateur du blog App4Phone.fr, que je gère au quotidien. Fan d'Apple, de la finance, et du sport. Mes passions sont le tennis, le football,et mes amis. En plus de ça je trouve toujours du temps pour vous faire partager les meilleurs bons plans de l'App Store, chaque jour !

Ces articles pourraient vous intéresser...

3 Commentaires pour “Test de AcrossAge DX : Sauvez le Royaume (3,59€)”

  1. 16nono dit :

    Juste 1 erreur: l’icône sur la page d’accueil est celle d’1 jeu EA 🙂

  2. arnaud dit :

    Effectivement c’est l’image de need for speed most wanted 😉

    Dommage le jeu m’aurait intéresser mais il est trop chère, dommage …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Sondage

Comptez-vous acheter l'iPhone SE ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...