Test : The Sims 3, vivez votre aventure (5,99€)

On ne les présente plus, les Sims sont connus de tous. Soit vous y jouez, soit vous en entendez parler. On a tous quelqu’un dans notre entourage qui y joue. N’étant pas personnellement un addict, je suis allé voir une amie qui est une grande fan. Bien évidemment, elle avait déjà acquis ce jeu ! Ce sont donc ses précieux conseils que je vais partager avec vous. Les Sims n’ayant plus de secrets pour elle, je suis certain que notre test saura vous aiguiller. Alors que faire ? On achète ou on n’achète pas ?

Contrairement à la version gratuite, il est possible de créer plusieurs parties. Vu le nombre de combinaisons et d’interactions possibles dans le jeu, c’est plutôt un avantage. Vous devrez ensuite façonner un personnage à votre image (ou pas d’ailleurs, l’avantage c’est justement de faire ce que l’on veut !). Une fois les traditionnelles caractéristiques choisies (sexe, couleur de peau…), il faut choisir le caractère principal de votre Sims, on retrouve notamment les traits suivants : idiot, sordide, fou, avide de pouvoir.

Vient ensuite le choix des traits, il faut en choisir 5, on retrouve notamment : pipelette, vaniteux, mesquin, pantouflard, étourdi, névrosé. Encore une fois, pas très flatteur tout ça ! Je vous rassure, vous avez bien entendu des traits et des caractères « normaux » disons. Mais quitte à s’amuser, autant créer un total détraqué ! Plus qu’à choisir un nom et c’est parti !

On a ensuite le choix de lire le tutoriel. Bon… C’est les Sims, rien de compliqué non plus. On zappe. Vous commencez l’histoire (si on peut appeler ça comme ça, sic !) avec une maison déjà équipée. Elle est pas terrible d’ailleurs, un peu vieillotte. Mais bien évidemment, tout est modifiable à souhait, on lance le mode construction et on détruit, on bâtit…

Attention cependant à ne pas vous enflammer ! On débute avec seulement 700 $ (ou simflouz) donc la banqueroute n’est pas loin. Il faut alors aller quémander du travail en ville. Cliquez sur le trottoir (pas pour y travailler, pour aller en ville !) et vous voilà en mode « ville ». Personnellement, je trouve que la ville n’est pas bien grande, l’ambiance est terne. Bref, pour trouver un travail, on doit cliquer sur les bâtiments. Un descriptif du poste est proposé. J’ai choisi laborantin. Mais pour que ça soit drôle, il faut savoir que mon Sims est idiot, étourdi et névrosé, lol. Je ne l’ai pas créé à mon image, je tiens à le préciser !

Pour se lier d’amitié avec d’autres Sims (ou se faire des ennemis d’ailleurs !), c’est très simple, il suffit juste de cliquer sur les passants. De là, votre Sims se déplace à vive allure dessus et entame la discussion. Après quelques banales civilités échangées, l’autre Sims se barre très vite, et pour le retrouver, c’est impossible, il faudra réessayer un autre jour.

On le sait, un Sims, c’est comme un chien (ou plutôt comme un Tamagotchi !), il faut lui donner à manger, à boire, l’envoyer se laver… Il ne sait rien faire tout seul (comme quoi idiot comme trait de caractère, c’est assez approprié !). Et pour consulter son état, il y a une icône dans le bas. Depuis cette nouvelle interface, on peut consulter ses relations avec les autres Sims du jeu, sa carrière professionnelle, ses compétences (cuisine, pêche, réparation, jardinage), la liste de ces souhaits (Le premier souhait de mon Sims a été de dormir dans le lit d’un autre Sims… Ca commence fort !), son statut (faim, vessie, hygiène…), son caractère et son inventaire.

La dernière chose à signaler est l’icône avec les points de suspension dans le coin inférieur gauche de votre écran. De là, vous pourrez choisir les musiques de votre propre bibliothèque ou consulter les tutoriels des compétences. Voilà ! On a fait le tour. Bref, pas terrible tout ça, surtout pour 5,99 € ! Maintenant je me lâche un peu !

Vous l’avez remarqué, les graphismes sont vraiment grossiers. Quand l’éditeur annonce : « Plongez-vous dans un monde ouvert 3D hallucinant », je crie au scandale ! La bande-son c’est pareil, heureusement que l’on peut mettre nos musiques, sinon c’est très prise de tête ! Mon amie n’a pas non plus apprécié le jeu. A savoir qu’il y a sans cesse des temps de chargement, et même si ça va vite, c’est assez pesant !

A titre de comparaison, je préfère vous conseiller une autre version des Sims (et gratuite en plus. Vous ne pourrez pas dire que je ne vous gâte pas, sic). Bien mieux réalisée, avec plus d’interactions, cette version gratuite ( à télécharger ici) vous plaira bien plus ! Vous pourrez avoir des cadeaux, créer votre propre ville, en choisissant les bâtiments, avec une interface plus agréable à l’oeil et des objets et meubles plus originaux. Le gros plus est que vous pourrez avoir (dans l’ordre d’importance) une voiture, un chien ou un bébé 🙂

Bref, passez votre chemin. Cette version à 5,99 € n’en vaut vraiment pas la peine, c’est un très mauvais rapport qualité / prix.

Ce que j’ai aimé :

Pouvoir mettre ses propres musiques.

Ce que je n’ai pas aimé :

La liste est longue ! Les graphismes, la bande-son d’origine, les déplacements, le peu d’action que l’on peut faire, la monotonie du jeu, aucune innovation flagrante avec les anciennes versions, la version iPad est sur tout petit écran. On va arrêter là, je pense que vous aurez saisi !

Graphismes : 2 étoiles

Durée de vie :  (Forcément !)

Jouabilité : 

Prix : 

Note générale : 

Mots-clés

À propos de l'auteur : Admin Dylan

Je suis le créateur du blog App4Phone.fr, que je gère au quotidien. Fan d'Apple, de la finance, et du sport. Mes passions sont le tennis, le football,et mes amis. En plus de ça je trouve toujours du temps pour vous faire partager les meilleurs bons plans de l'App Store, chaque jour !

Ces articles pourraient vous intéresser...

6 Commentaires pour “Test : The Sims 3, vivez votre aventure (5,99€)”

  1. alexfrà dit :

    Vaut mieux les sims free to play !

  2. Paranteau dit :

    Mdr je vais me faire prendre mon tel par ma fille

  3. cris6202 dit :

    3/5 pour un jeu dit très mauvais ?

    • Redacteur Vincent dit :

      La note générale se fait sur la moyenne des notes des différents critères. Le total est ensuite arrondi. D’où la note de 3 / 5

  4. clem dit :

    Je conseille plutôt les sims 3 ambitions a 0.89 euros

  5. sCk dit :

    Le vrai scandale c’est que cette app existait déjà il y à plus de 2 ans. Vendue 5€, elle s’appelait simplement Sims 3 et a été supprimée de l’appstore au profit de la version « free ». Aujourd’hui si je veux de nouveau jouer à ce jeux que j’ai déjà payé, je suis obligé de repasser à la caisse!!!
    Du pur EA…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Sondage

Comptez-vous acheter l'iPhone SE ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...