La capitalisation boursière d’Apple chute sous les 400 milliards de dollars

Ce n’est pas nouveau, l’action d’Apple est, depuis la sortie de l’iPhone 5 et ses derniers résultats trimestriels, en chute libre. Fait marquant, la capitalisation boursière de l’empire pommé est passée sous les 400 milliards de dollars.

Concrètement, c’est le prix de chaque action d’Apple qui régit cette capitalisation boursière. Aujourd’hui, il faut débourser théoriquement 397,2 milliards de dollars pour racheter toutes les actions AAPL. C’est la première fois que la variable chute sous la barre des 400 milliards depuis janvier 2012 et n’est pas de bon augure pour rassurer les investisseurs  et actionnaires de la firme.

Source

Mots-clés

À propos de l'auteur : Redacteur Remi

Passionné des nouvelles technologies, je suis de près l'actu de l'empire à la Pomme. Retrouvez-moi sur Twitter @RemiApp4Phone

Ces articles pourraient vous intéresser...

4 Commentaires pour “La capitalisation boursière d’Apple chute sous les 400 milliards de dollars”

  1. kane1627 dit :

    Ils n’ont qu’à innover sur les futurs iPhones notamment avec l’arrivée des accuses de réception et moins être tributaire de ce satané iTunes

    Et aussi baisser leur prix

  2. MM. dit :

    Pas grave

  3. mimi75 dit :

    Soyons précis. C’est l’action d’Apple qui chute, mais pas la société.
    Apple reste la société la plus admirée au monde, la plus rentable aussi, en dehors des entreprises du secteur pétrolier.
    Le cours de l’action d’Apple n’a rien à voir avec ses résultats. Comme tout cours de bourse, il ne fait que refléter le moral de la bourse qui fonctionne exactement comme un casino.
    Ce qui est en cause, ce ne sont pas les résultats de l’iPhone5 qui sont plutôt remarquables puisque les iPhone 4S et 5 continuent à se vendre comme des petits pains malgré tous ceux qui attendent les nouveautés promises pour bientôt. L’iPhone5 est le smartphone qui s’est le plus vendu au 4ème trimestre 2012, bien plus que le S3 de Samsung qui était pourtant proposé à des prix défiant toute concurrence avec abonnement et malgré les problèmes de fabrication et d’approvisionnement qui ont beaucoup joué sur les ventes de l’iPhone5.
    Si l’action d’Apple chute, c’est à cause de la mort de Steve Jobs. Les spéculateurs se demandent si Apple pourra conserver son leadership sans son gourou. Apple, c’était Steve Jobs. Et tant que Steve Jobs était là sa seule présence suffisait à faire monter les cours d’Apple. C’est pourquoi il ne distribuait jamais de dividendes, puisque on ne pouvait pas faire de pertes sur ses actions. Mais maintenant que la bourse est déjà effrayée par le futur d’Apple, la moindre rumeur suffit à faire plonger les cours. C’est la bourse, comme au casino.
    Ce qui me parait plus inquiétant, c’est le départ d’un Apple, Guy Kawasaki chez Google. Là c’est chaud.

  4. Slizer21 dit :

    Les fans se rassurent comme ils peuvent ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Sondage

Comptez-vous acheter l'iPhone SE ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...