Test de Ring Fling (1,79€) : Avec plus de doigts, c’est un grand n’importe quoi

Chaque jour, l’App Store compte davantage d’applications plus étranges et inclassables les unes que les autres, nées d’un concept très mystérieux. Parfois innovantes, parfois décevantes, il y en a pour tous les goûts et toutes les couleurs. Aujourd’hui, nous découvrons Ring Fling (Télécharger sur l’App Store), un jeu développé par Mugathur, qui soulève la même question : à quel groupe correspond-il ? Réponse sans plus attendre.

Scénario : 2/5

Sous ses vagues ressemblances d’Air Hockey, auquel il reprend le même principe et réarrange les mécanismes, Ring Fling est un jeu simple à prendre en main. Le terrain comprend deux buts (le vôtre, et celui de l’adversaire), représentés par des lignes bleutées de part et d’autre de l’écran, et une à trois étoiles rouges au centre. Le principe est simple : grâce à un certain nombre de projectiles mis à disposition, vous devez viser et tenter de faire passer les étoiles au camp adverse, rapportant un point chacune. Le gagnant est, bien évidemment, le premier à arriver au plus haut score.

Quelques options permettent de corser la difficulté, dont certaines qu’il faut débloquer préalablement, et la présence d’un mode multi-joueurs est à signaler. Malheureusement, on tourne rapidement en rond, le jeu souffrant d’une redondance lourde et insipide.

Graphismes : 1/5

S’il arrive que certaines applications souffrent d’un trop-plein d’effets graphiques agressifs, celle d’aujourd’hui n’en a pas la prétention. Visuellement, l’arrière-plan perpétuellement vide et inchangé fait office de trou noir ayant aspiré l’intégralité des textures. Ainsi, on baigne en permanence sur un fond monochrome, sur lequel s’incrustent des formes géométriques colorées faisant office d’éléments du jeu. A cela s’ajoute également une abondance de texte, masqué par les projectiles en cours de partie, permettant de rappeler continuellement quelle variante du jeu vous subissez actuellement, au cas où vous ne l’auriez pas remarqué vu l’effet minime qu’elle provoque sur la partie.

Simple, fade, minimaliste, autant d’adjectifs qui décrivent l’impression que l’on ressent quand on découvre pour la première fois ce Ring Fling. Et n’espérez pas, à mon grand regret, pouvoir remédier à ce vide absolu, car le jeu ne propose aucun autre thème, ni aucun effet de personnalisation quelconque. Il faudra faire avec ce qu’il y a de base, c’est-à-dire rien.

Jouabilité : 3/5

L’application dispose de deux modes de jeu, l’un à deux joueurs, l’autre à quatre, dans lesquels autant de participants humains qu’il y a de places disponibles peuvent venir s’y greffer à n’importe quel moment. Pratique ? Peut-être pas. Car si jouer à deux sur le même appareil reste tout à fait possible, à trois ou quatre vous obligera automatiquement à posséder un iPad pour voir et profiter de votre partie, sans se marcher sur les doigts ou l’enfoncer dans l’œil du voisin. Il est inutile de préciser qu’hormis une interaction avec Game Center dans le but de proposer une liste d’achèvements à réaliser, aucune fonctionnalité en ligne n’est de mise. Mais aurions-nous trouvé quelqu’un si cela avait été le cas… ?

Niveau prise en main, rien de bien compliqué : il vous suffit de faire glisser votre doigt depuis votre zone de but pour envoyer un premier projectile, avec une précision tout à fait hasardeuse. Bien entendu, vous pouvez tirer autant de fois qu’il vous reste de munitions en stock, et celles-ci se rechargent peu à peu dès qu’une balle perdue, qu’importe sa provenance, rentre dans votre champ d’action. Il faudra donc éviter de consommer toutes vos réserves trop brusquement, sous peine de se retrouver désarmé et à la merci de votre adversaire. Petit élément « technique » supplémentaire : en laissant le doigt appuyé avant de le faire glisser, vous envoyez une boule plus grosse et plus lente, mais plus puissante. A nouveau, soyez vigilant, car le temps de chargement laisse largement le temps à l’adversaire de prendre le dessus avec deux ou trois projectiles bien placés.

Enfin, le jeu dispose d’un unique élément de personnalisation majeur, appelé Mods, qui se débloque à mesure que vous marquez des points. Il en existe six, et permettent de modifier très sensiblement les mécaniques du jeu, en augmentant la rapidité de vos anneaux ou en agrandissant la surface de contact de vos buts, par exemple. S’il est amusant de subir les six altérations à la suite au cours de la partie (si celle-ci dure assez longtemps…), le soufflé retombe bien vite et l’on retrouve cette impression de déjà-vu lassante.

Durée de vie : 2/5

A moins que l’on soit terriblement réceptif à son concept simple et répétitif, Ring Fling n’est plaisant en mains que le temps d’une dizaine de sessions. Le jeu ne propose aucune progression particulière, et les quelques bonus se débloquent en une petite demi-heure grand maximum. On tourne finalement dans une boucle continuelle, sans intérêt et sans saveur, qui laisse un goût amer dans la gorge.

Le seul véritable point fort du jeu, si tant est qu’on emploie le bon terme, reste ses parties à plusieurs, en local rappelons-le, qui sont susceptibles de déclencher quelques rigolades… ou prises de tête selon les humeurs. Attention tout de même, car non seulement il vous faudra réunir une équipe apte à adhérer à un jeu très limité, mais en plus il sera impératif de s’équiper d’un appareil suffisamment large pour être jouable (la seconde obligation reste clairement plus à portée de main que la première). Reste à savoir si vous serez réceptif au côté brouillon et à l’absence totale de visibilité lors de ces matches à quatre.

Note générale : 2/5

Avec son interface sommaire, ses mécaniques redondantes et le peu de saveurs qui s’en dégage une fois le tout mélangé, Ring Fling cumule les nuances péjoratives et se noie dans l’immensité galactique de son noir et triste design. Alors que la pilule à du mal à passer, en écho aux regrets d’avoir dépensé ses quelques économies, on reste convaincu que pour si peu, l’application devrait être intégralement gratuite, et pas uniquement sa version bridée. Si malgré tout, la curiosité vous pique, l’application est compatible iPhone, iPad et iPod Touch au prix d’1,79€sur l’App Store.

  • Scénario : 
  • Graphismes : 
  • Jouabilité : 
  • Durée de vie : 
  • Prix : 
  • Note générale : 

Mots-clés

À propos de l'auteur : Admin Dylan

Je suis le créateur du blog App4Phone.fr, que je gère au quotidien. Fan d'Apple, de la finance, et du sport. Mes passions sont le tennis, le football,et mes amis. En plus de ça je trouve toujours du temps pour vous faire partager les meilleurs bons plans de l'App Store, chaque jour !

Ces articles pourraient vous intéresser...

2 Commentaires pour “Test de Ring Fling (1,79€) : Avec plus de doigts, c’est un grand n’importe quoi”

  1. JéJé dit :

    Qui payerais cette applie ?

  2. Antoine dit :

    J’ai installé la version gratuite, et je suis quand même séduit. Le jeux est simple, sympa et on peux jouer a plusieurs. Effectivement, le jeu se pert a un moment mais il est nouveau aussi alors laissez leur une chance 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Sondage

Comptez-vous acheter l'iPhone SE ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...