Test de Sparkle 2 (4,49€) : Quand qualité ne rime pas toujours avec originalité

Après un premier épisode téléchargé plus d’un million de fois, 10tons revient et propose une suite spirituelle à son très célèbre Sparkle. Techniquement maîtrisé et visuellement envoûtant, le jeu a-t-il les arguments nécessaires pour se démarquer parmi une concurrence rude qui n’en finit pas de s’agrandir ? Découvrons, ensemble, ce nouveau Sparkle 2 (Télécharger sur l’App Store).

Scénario : 3/5

Au cœur d’une vaste et mystérieuse forêt, aux paysages féeriques et enchanteurs, vous incarnez un courageux aventurier en quête des cinq clefs magiques disséminées de part et d’autre du monde. Ces mystérieux artefacts ont longtemps été la cible de nombreux chasseurs de trésors, mais vous êtes le premier à toucher du bout des doigts les secrets qu’ils renferment. Le long de votre épopée, vous serez régulièrement entravé par l’apparition de billes colorées, qu’il vous faudra réunir et détruire grâce à votre canon à orbes, avant qu’elles atteignent le puits sans fond, triste requiem d’une fin de partie prématurée.

Vous l’aurez compris, Sparkle 2 fait partie de ces nombreux jeux qui reprennent (pour ne pas dire copient) les mécaniques bien huilées du très vieux Ballistic sur Game Boy Color, ou du plus célèbre Zuma apparu chez nous en 2008. Malgré une mise en scène classique et basique, le scénario demeure plus que dispensable pour ce genre d’application, et n’en reste pas moins qu’un simple prétexte joliment illustré pour nous faire progresser en douceur tout au long des 90 niveaux qui composent le jeu.

Graphismes : 4/5

L’univers de Sparkle 2 nous plonge dans des décors riches et détaillés, malgré une réalisation technique simpliste mais merveilleusement bien maîtrisée, qui suffit amplement pour s’imprégner pleinement du charme et de la magie qui le composent. Chaque niveau dispose de son lot d’éléments décoratifs minutieusement travaillés, et les effets d’ombre et de lumière s’harmonisent dans une atmosphère épurée et apaisante.

A la fin de chaque stage, la progression est entrecoupée d’un déplacement sur une carte générale, visuellement en deçà du reste de l’application de par ses traits plus enfantins et mignons. Ces passages sont l’occasion de découvrir ponctuellement, à mesure que l’on avance dans le scénario, les très jolis dessins illustrant les récits narrés de notre aventure.

Jouabilité : 5/5

Peu innovant et étonnant, ce Sparkle 2 reprend non seulement les mécaniques de son frère aîné, mais également celles de la panoplie complète des jeux du même genre. Que l’on soit habitué ou novice, le jeu se prend en main très facilement, d’autant plus que le gameplay convient parfaitement à l’écran tactile des appareils Apple.

Pour faire simple, chaque stage prend la forme d’un tracé tortueux sur lequel se suivent plusieurs vagues de billes colorées. L’objectif est d’empêcher qu’elles n’atteignent le gouffre obscur, annonciateur d’un échec instantané, en catapultant vous-même des boules de couleur identique pour en réunir trois minimum et les faire disparaître. Plus vous accumulez de chaînes, plus vous engrangez de points, jusqu’à illuminer l’intégralité des runes autour de votre canon. Lorsque les symboles remplissent complètement l’anneau, aucune future vague ne peut faire irruption, et annonce la fin imminente du niveau.

Pour vous aider dans votre quête, de nombreux bonus sont à votre disposition et se scindent en deux groupes distincts. Le premier, bien connu des amateurs du genre, survient lorsque vous éliminez un groupe d’au moins quatre billes de même couleurs et crée une rune flottante sur le plateau, qu’il vous faut toucher avec l’un de vos projectiles pour déclencher son effet. Les talents provisoires ainsi acquits sont variés, allant du ralentissement des boules à leur arrêt complet, ou des bombes et éclairs à usage unique. Le second bonus, élément inédit de cette application, prend la forme d’enchantements que l’on équipe à ses billes préalablement, et qui offrent des effets permanents. Ils se débloquent à mesure que l’on progresse dans le scénario, et permettent d’altérer notre façon de jouer, par exemple en transformant ponctuellement nos billes en lasers et boules de feu, ou tout simplement en permettant de réduire la difficulté et la vitesse du jeu. Avec son équipement personnalisable à volonté, d’un total de 200 combinaisons possibles, il s’agit incontestablement du point majeur de ce nouvel opus, qui lui permet de se démarquer un peu plus face à la concurrence voisine.

Durée de vie : 4/5

Grâce à son mode Scénario volumineux, avec pas moins de 90 niveaux à difficulté progressive, Sparkle 2 a de quoi faire durer le plaisir pendant plus de trois heures. Si après cela, vous en redemandez encore, deux autres modes sont disponibles, Survie et Challenge. L’un permet de tester sa concentration et ses réflexes en survivant le plus longtemps possible lors de stages sans fin, tandis que l’autre propose de refaire les niveaux du jeu en renforçant progressivement leur difficulté.

Evidemment, bien que le jeu dispose d’un grand nombre de stages, qui sauront vous occuper longtemps, difficile de ne pas remarquer qu’il s’appuie également sur une répétitivité constante qui aura tôt fait d’en devenir lassant. La rejouabilité est donc assurée dans la mesure où vous êtes entièrement réceptif à ce genre de jeu, autrement vous en aurez vite fait le tour.

Note générale : 4/5

Visuellement et musicalement, Sparkle 2 n’a pas à rougir grâce à sa réalisation poussée et détaillée, et son ambiance sonore jouant sur les émotions grâce à ses pistes tantôt envoûtantes, tantôt angoissantes. Tout y est pour que le dépaysement se fasse dans les meilleures conditions et vous tienne en haleine grâce à sa jouabilité simple qui demandera tout de même réflexes et précisions.

Malheureusement, ce n’est ni le premier, ni le dernier, à exploiter une licence déjà usée par des années de réchauffés, qui laisse un arrière-goût de déjà-vu en ne proposant que trop peu d’élément innovant. Malgré cela, son prix peu excessif lui permet de rester abordable et convient parfaitement vu la qualité indéniable du soft. A conseiller à tous ceux n’ayant pas encore choisi leur Zuma-like fétiche, ou à ceux particulièrement friands de ce type de jeu. L’application est compatible iPhone, iPad et iPod Touch au prix de 4,49€ sur l’Apple Store.

  • Scénario : 
  • Graphismes : 
  • Jouabilité : 
  • Durée de vie : 
  • Prix : 
  • Note générale : 

 

Mots-clés

À propos de l'auteur : Admin Dylan

Je suis le créateur du blog App4Phone.fr, que je gère au quotidien. Fan d'Apple, de la finance, et du sport. Mes passions sont le tennis, le football,et mes amis. En plus de ça je trouve toujours du temps pour vous faire partager les meilleurs bons plans de l'App Store, chaque jour !

Ces articles pourraient vous intéresser...

Un commentaire pour “Test de Sparkle 2 (4,49€) : Quand qualité ne rime pas toujours avec originalité”

  1. pietabernard dit :

    pour essai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Sondage

Comptez-vous acheter l'iPhone SE ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...