Apple aurait « gonflé » le prix des livres électroniques

Peu de temps avant la sortie de l’iPad et des iBooks, Apple aurait conclu un accord avec différents éditeurs bien connus (tels que Hachette, HarperCollins, Penguin, etc… ) afin d’augmenter les prix des livres électroniques.

Le prix de ces livres électroniques était initialement fixé par Amazon (le leader du marché à l’époque) au prix de 9,99 dollars (pour les best-sellers). Cet accord aura permis à Apple de gonfler ses prix ; les livres atteignant alors les 14,99 dollars. Le procès ayant eu lieu mercredi dernier, Apple a été jugé coupable d’entente illégale avec divers éditeurs, mais la firme de Cupertino a, bien entendu, fait appel de la décision de la Cour de Justice.

« Apple n’a pas conspiré pour fixer les prix des livres électroniques et nous allons continuer de nous battre contre ces fausses accusations. Quand nous avons introduit l’iBookstore [la librairie en ligne pour la tablette du groupe iPad] en 2010, nous avons donné plus de choix aux consommateurs, injecté de l’innovation et de la concurrence nécessaire sur le marché, cassé le contrôle monopolistique d’Amazon sur le secteur de l’édition. » – a déclaré le porte-parole de la firme.

L’affaire est donc bien loin d’être close et sera prochainement portée devant une Cour d’appel américaine. Nous vous tiendrons bien entendu informé des suites de ce procès.

Source

Mots-clés

Ces articles pourraient vous intéresser...

2 Commentaires pour “Apple aurait « gonflé » le prix des livres électroniques”

  1. davcam dit :

    Comme il a fait sur l’App Store 🙁

  2. Christ06510 dit :

    Le côté obscure d’Apple ??
    ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Sondage

Comptez-vous acheter l'iPhone SE ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...