D’après le cabinet IDC, un total 86,2 millions de wearables a été vendu pendant le deuxième trimestre de 2020, contre 75,5 millions l’année dernière : on constate une hausse de 14,1%.

En dernier lieu, le cabinet mentionne que le coronavirus (COVID-19) a permis à certains fabricants de réaliser de belles ventes. Car, toujours selon IDC, les services offerts sur les wearables (en particulier ceux qui ont rapport à la santé et à l’activité physique) ont été très utilisés par bon nombre d’utilisateurs.